Rappel automatique

Rappel automatique

Prendre rendez vous

Prendre rendez vous

Recevoir la documentation

Recevoir la documentation



Acouphènes : traitements et solutions pour les soigner


Comment soigner les acouphènes ?

Il existe des solutions et des remèdes pour traiter, soulager ou atténuer ce trouble de l’audition mais guérir des acouphènes n’est pas toujours facile voire impossible.
On distingue plusieurs traitements parmi lesquels les médicaments, la psychologie, la relaxation ou encore le masquage acoustique par la technique du bruit blanc ou l'appareillage conventionnel.

Prothèse et correction auditive

La correction de la perte auditive à l’aide d’une prothèse acoustique permet de soulager l’acouphène dans 50% des cas. La personne entend mieux, comprend mieux et se trouve moins stressée car l’acouphène est noyé dans le bruit ambiant de son environnement. Il n’y a pas d’effets secondaires.

Masquage acoustique et bruit blanc

La thérapie sonore ou thérapie acoustique fait partie du traitement nommé 'TRT' (Tinnitus Retraining Therapy) qui consiste à introduire un son dans le système auditif. On mélange ainsi l’acouphène à un bruit ambiant afin d’en réduire sa perception.

Pour cela, on utilise des générateurs de bruits blancs (GBB) qui diffusent des sons naturels comme l’écoulement de l’eau, le ressac des vagues ou le souffle du vent. Il existe aussi des oreillers sonores. La télévision, la radio ou des lecteurs spécialement adaptés peuvent aussi jouer ce rôle de masquage sonore.

Cette technique provoque un effet inhibiteur qui favorise la disparition partielle ou complète de l’acouphène en réduisant les prises de conscience de son existence. Elle est efficace dans 20% des cas.

En tant que spécialiste de l'audition, nous pouvons apporter chez Pastel Audition notre expertise et protocole avec les aides auditives. Si le patient présente une baisse auditive, il existe des appareils auditifs combinés qui corrigent la perte de l’audition et masquent en même temps l’acouphène en diffusant un son (une note, un bruit de fond…) sur le principe du masquage sonore. Si le patient entend normalement, il peut porter un masqueur sonore (tinnitus masker) qui a aussi l’apparence d’un appareil auditif.



Chaque personne est différente et perçoit son acouphène de manière "propre". Nous allons mettre en place avec vous une série de tests (telle que l'acouphénométrie par exemple) afin de mesurer votre acouphène et adapter les meilleures solutions.
Nous pouvons aussi vous conseiller sur les autres aides dont vous allez peut être avoir besoin dans les différents corps de métier.

Traitements médicamenteux

Si la cause de l'acouphène est connue, un traitement va permettre de le réduire voire même de le faire disparaître (bouchon de cérumen, allergie, infection). Le médecin établira une prescription de médicaments, de vitamines ou de compléments minéraux. Il décidera plus particulièrement d’une intervention chirurgicale si l’acouphène est un symptôme associé à une maladie.

Si la cause n’est pas connue, aucun médicament n’est à ce jour reconnu pour agir spécifiquement sur l’acouphène. On utilise alors des placebos dont l’effet n’est que psychologique.

Traitements psychologiques

Des traitements psychologiques basés sur des thérapies cognitives peuvent aider le patient acouphénique. L’objectif étant d’habituer le cerveau à se focaliser sur autre chose afin d’ignorer l’acouphène ou de mieux le supporter. Le patient apprend ainsi progressivement à mettre une distance avec l’acouphène comme il le fait naturellement pour la plupart des stimuli transmis au cerveau. Ce processus d’habituation permet d’atténuer le phénomène auditif. Dans la pratique, la réussite de cette méthode de rééducation dépend de la capacité du patient à se concentrer.

Réduction du stress et relaxation

La réduction du stress, une diète adéquate, des exercices physiques réguliers pourraient modifier le mécanisme psycho-physiologique qui entretient l’acouphène. L’hypnose, employée pour inhiber la douleur ou diminuer l’anxiété, permettrait au patient de faire plus facilement abstraction de l’acouphène. La sophrologie apporterait elle aussi une action positive dans la gestion du stress au niveau physique et mental.

Différentes parties du corps peuvent être impliquées dans un acouphène. L’ostéopathie tente d’y remédier mais le taux de réussite est variable. Selon certaines études, l'acupuncture, les remèdes homéopathiques ou les traitements naturels ne donneraient pas de résultats significatifs. Mais il est toujours intéressant d’explorer d’autres thérapies dites douces en accompagnement des traitements traditionnels et cela avec l’accord de son médecin. Ces pratiques peuvent en effet contribuer à réduire la perception des acouphènes : sophrologie, relaxation, hypnose, méditation, phytothérapie, homéopathie, nutrithérapie...









Contactez-nous

Accept Site use cookies