1. Home
  2. /
  3. Articles
  4. /
  5. L’OREILLE ABSOLUE
Fonction de l'oreille
L’OREILLE ABSOLUE
avril 29, 2021

Surnommés les « absolutistes » ils représentent seulement 1% de la population mondiale : ce sont les personnes douées de l’oreille absolue. Nous vous proposons de faire la lumière sur cette aptitude fascinante et mystérieuse.

            Compétence acquise ou don inné ?

Chopin, Mozart, Bach, Beethoven, Mickael Jackson, Franck Sinatra ou encore Jimi Hendrix : tous ont la particularité d’avoir l’oreille absolue. Mais est-ce inné ou acquis ?

En fait, un peu des deux… L’oreille absolue est une histoire de génétique supposée héréditaire : si tous les scientifiques ne sont pas d’accord, ils s’accordent toutefois à dire que l’essentiel se passe au niveau du cerveau.

Bernard Lechevalier, neurologue et professeur émérite à l’université de Caen, explique : « L’oreille absolue est liée à une particularité du lobe temporal qui correspond à l’aire de l’audition. Chez la grande majorité des personnes, le lobe temporal gauche est plus grand que le droit, mais chez l’individu doué d’une oreille absolue, l’asymétrie est encore plus marquée, comme on a pu le mesurer par imagerie médicale ». Une affaire neurobiologique donc.

            Si tous les absolutistes ne font pas forcément carrière dans le domaine musical, naître au sein d’une famille mélomane permet souvent de révéler ce don et de le développer (la pratique demeure essentielle).

Mais concrètement, en quoi cela consiste-t-il ?

Avoir l’oreille absolue se traduit par la capacité à associer les sons entendus à des notes. Chez les absolutistes, cela se fait de manière totalement naturelle, au même rang que les facultés les plus simples comme manger, parler ou marcher.

Vous entendez des do, ré, mi, fa lorsqu’une sonnerie retentit ou qu’une mélodie se fait entendre ? Alors vous avez peut-être l’oreille absolue…

            Particularités de l’oreille absolue

Les détenteurs de l’oreille absolue possèdent plusieurs « compétences » :

  • Ils peuvent, au chant ou à l’aide d’un instrument de musique, reproduire n’importe quelle note entendue
  • Certains, comme Mozart, sont capables de retranscrire une partition à la première écoute
  • D’autres identifient un numéro de téléphone en mémorisant le son des touches composées
  • Plus rare encore, certains peuvent dissocier tous les sons par leurs fréquences et déterminer leur provenance

La dernière caractéristique concerne les « Oreilles d’or » de la Marine nationale, unique profession que seuls les absolutistes peuvent exercer.

« Les marins qui exercent le métier d’Oreille d’or n’ont pas forcément une ouïe supérieure à la moyenne, mais ils deviennent des experts en reconnaissance acoustique à force d’entraînement, en améliorant leur perception des bruits et leur mémoire auditive », explique un officier du Centre d’interprétation et de reconnaissance acoustique (Cira) de Toulon dans la revue Cols bleus.

Chaque objet émet une certaine onde à une certaine fréquence qui se propage dans le bruit de fond marin, provoquant ainsi un son caractéristique unique : c’est ce qu’on appelle la signature acoustique. À l’aide d’un sonar, l’analyste acoustique doit savoir discriminer une signature acoustique potentiellement dangereuse pour le bâtiment militaire.

Les « Oreilles d’or » peuvent différencier et déterminer chaque origine sonore : un bateau, un cachalot, un dauphin, un autre sous-marin etc. Ils remplissent ainsi la mission d’écoute et de surveillance des fonds marins… (À avoir à ce sujet le film Le chant du loup d’Antonin Baudry, paru en 2019.)

Pour résumer, avoir l’oreille absolue est une qualité de traduction du cerveau qui utilise l’oreille comme un outil à donner du sens aux sons, ce qui revient à penser le monde en notes et en musique… Une façon de percevoir tout à fait hors du commun !