1. Home
  2. /
  3. Articles
  4. /
  5. LES MÉCANISMES DE L’AUDITION
Fonction de l'oreille
LES MÉCANISMES DE L’AUDITION
décembre 17, 2020

L’oreille est un organe aux propriétés étonnantes qui perçoit presque tout ce qui se passe autour de nous. Ce sens particulier agit comme un portail ouvert sur le monde. Il nous relie.

A l’aube des premiers hommes, l’ouïe était un « radar » permettant d’explorer l’environnement et de percevoir des bruits subtils dans la nature avant même que la source soit visible ; imparable pour éviter les dangers et garantir la survie. L’audition a joué un rôle prépondérant dans l’adaptation et l’évolution de l’humain.

Aujourd’hui, l’audition est toujours un guide dans notre compréhension du monde, garante de notre sécurité et de nos échanges.En connaissez-vous le fonctionnement ? Comme nous allons le voir, les mécanismes de l’audition sont une prouesse d’ingénierie !

Le système auditif est constitué du système auditif périphérique (l’oreille) et du système auditif central (le cerveau).

 

 

LE SYSTÈME AUDITIF PÉRIPHÉRIQUE

Il se divise en trois parties :

L’oreille externe, composée du pavillon (où se trouve le lobe) et du conduit auditif, jusqu’au tympan. Les sons parviennent au tympan sous forme de vibrations qui sont transmises vers l’oreille moyenne.

L’oreille moyenne, elle, est constituée de trois petits os articulés (le marteau, l’enclume et l’étrier) formant la chaîne ossiculaire. Ces osselets modulent et transmettent les vibrations jusqu’à une membrane appelée la fenêtre ovale, située à l’entrée de l’oreille interne.

Cette dernière renferme la cochlée, composée d’environ 15 000 cellules ciliées. Ce sont les cellules ciliées qui transforment les vibrations en signaux électriques, ensuite transmis jusqu’au cerveau via le nerf auditif.

   LE SYSTÈME AUDITIF CENTRAL

Les cellules ciliées transforment le signal sonore en influx nerveux à partir des premiers neurones du nerf auditif, jusqu’au cerveau. Le système auditif périphérique (l’oreille) communique ainsi avec le système auditif central (le cerveau) de façon dynamique.

Les informations sonores sont acheminées vers le cortex auditif, zone cérébrale spécifique du cerveau chargée du traitement des sons perçus. C’est essentiellement à ce niveau que les sons sont traités, interprétés et mémorisés.

Tout cela nous permettant d’interagir et de profiter de notre environnement en toute « simplicité ».